Dossier de presse

2020

 

QUAND LES ÉCRANS DEVIENNENT INTELLIGENTS

EDITO

Imaginez… Démocratiser la transition digitale pour créer du lien social, dans un lieu de vie aussi élémentaire qu’un immeuble résidentiel, favoriser l’entraide et ainsi lutter contre l’isolement des personnes*.

Pour EMITY, start-up incubée au BIC de Montpellier (Hérault), l’immeuble de demain améliorera le quotidien de ses résidents, en contribuant à renforcer le lien entre voisins grâce à l’affichage dynamique.re

*Actuellement, près d’une personne sur 5 (19%) vit seule, les plus touchées étant les seniors, et presque un quart (23%) des familles sont monoparentales.

Source : INSEE RÉFÉRENCES – Tableaux de l’économie française – Édition 2019 – Ménages-Familles

De l’écran à l’humain, évolution d’un concept

Un concept né d’une idée toute simple

“Que font 2 ingénieurs quand ils déjeunent au restaurant ? Ils inventent l’ardoise du futur.”

L’idée a germé dans la tête de Gédéon Ruas et d’Alexandre Voron, 2 amis et collègues de longue date, en échangeant avec le patron d’un restaurant dans lequel ils avaient l’habitude de déjeuner. Ce dernier soulignait le temps perdu à mettre à jour son ardoise quotidienne : soigner l’écriture, ne pas faire de fautes d’orthographe… Alexandre et Gédéon ont alors imaginé un moyen de lui simplifier la vie en réinventant l’ardoise digitale.

Les bases du projet EMITY, rendre un écran intelligent pour améliorer le quotidien d’un professionnel, sont ainsi posées.

L’histoire de 2 copains ingénieurs qui rêvent de rendre les écrans intelligents

22 ans d’amitié. C’est en 1998 qu’Alexandre Voron et Gédéon Ruas se rencontrent alors qu’ils intègrent tous deux le même cursus universitaire. Ensemble, ils obtiennent leur diplôme d’ingénieur à Polytech Montpellier. Ensemble, ils exercent près de 15 ans dans la technologie des systèmes embarqués d’une grande entreprise familiale montpelliéraine.

Les deux partenaires débordent de créativité et de l’envie de vivre leur propre aventure entrepreneuriale. Cette dernière démarre en 2018, avec la création d’EMITY.

Comment cette nouvelle solution s’inscrit dans la démocratisation de l’affichage dynamique ?

Les solutions d’affichage dynamique ne sont pas nouvelles. Ce qui différencie la solution EMITY des versions classiques c’est son accessibilité : simplicité d’installation et d’utilisation, prix très abordable (à partir de 9,90 € par mois).

L’innovation tient dans sa conception qui en fait un outil adaptable aussi bien à l’usage d’un professionnel indépendant qu’à celui d’une multinationale.

Accessibilité favorisée par les avancées technologiques qui mettent à la portée d’un plus large public un matériel hi-tech (écrans, ordinateurs, internet) à moindre coût.

Les raisons pour lesquels les professionnels passent au digital sont multiples. D’une façon générale, les évolutions des modes de vie (générations 2.0, ultra mobilité) amènent les individus à intégrer plus volontiers la technologie dans leur quotidien, dont les professionnels dans leur activité, et le passage de l’affichage fixe à l’affichage dynamique comporte plusieurs avantages :

  • gagner du temps dans la conception et la diffusion des messages,
  • envoyer un message sur une infinité de supports, n’importe où dans le monde, en 1 clic,
  • donner une seconde vie à équipement audiovisuel déjà acquis,
  • améliorer la transmission d’informations,
  • etc.

Toutes contribuent, à leur manière, à entretenir un lien social :

  • Un restaurateur qui passe plus de temps avec ses clients parce qu’il en a gagné dans la mise à jour quotidienne de son ardoise.
  • Un site de coworking qui favorise les échanges entre ses résidents professionnels car il publie, sur un écran situé à l’accueil, le programme des événements communs, les petites annonces des entreprises hébergées, etc.
  • Le service de communication interne d’une entreprise multi-site qui fait du bien à ses collaborateurs en réduisant la surcharge d’emails d’information, en diffusant de petites attentions personnalisées (anniversaires, naissances, etc.)
  • etc.

La simplicité de mise en place et d’usage d’un outil modulable, son prix accessible, mettent l’affichage dynamique à la portée de toutes les entreprises et potentiellement à la portée de tous dans un avenir proche.

Toujours proposer une solution optimale

Toute solution d’affichage intègre un écran au moins, un player et un logiciel de gestion de contenu. Pour se différencier des versions classiques, EMITY s’est attaché à :

Réduire le format du player pour aboutir à la fourniture d’un micro PC (Raspberry Pi) qui tient dans la main.

Développer sa plateforme de gestion de contenu pour la rendre utilisable sur n’importe quel support, ordinateur, tablette et smartphone, et, depuis peu, compatible avec les nouvelles smart TV qui possèdent déjà un player intégré.

Conseiller les utilisateurs dans le choix de leur.s écran.s. N.B. Il n’est pas toujours nécessaire d’investir sur ce poste, parfois des écrans déjà installés peuvent suffire à diffuser les messages dynamiques.

Demain, EMITY projette l’écran comme un créateur de lien social

Gédéon et Alexandre ont déjà une vision très claire de l’utilité de leur solution dans un avenir proche : élargir la dimension professionnelle de la transition digitale à la sphère collective.

Par exemple, l’immeuble de demain, connecté, permettra d’échanger des informations, des astuces, des objets, entre voisins et ainsi d’entretenir, voire de favoriser, le lien entre les résidents.

Les écrans installés sur le palier seront capables de reconnaître leur interlocuteur et ainsi de lui délivrer un message personnalisé, pertinent.

Plantée en 2018, la jeune pousse accélère sa croissance en 2020

Reconnue dès sa création par le BIC (Business & Innovation Centre) de Montpellier Méditerranée Métropole pour son concept innovant, la start-up intègre la pépinière d’entreprises Cap Alpha, sur la commune de Clapiers (34).

EMITY fait rapidement ses preuves auprès des acteurs économiques locaux et nationaux. La start-up a notamment reçu le Trophée des Lauréats 2019 du Réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée qui récompense les projets d’entreprises à fort potentiel de développement.

Aujourd’hui, EMITY accompagne aussi bien de grands groupes, au niveau national, comme Schindler et Europcar, que des acteurs locaux tels que Bureaux and co, Au Bureau et Atelier Banette en Occitanie.

Elle confirme son ouverture au marché mondial en 2020, tout en conservant le siège de l’entreprise dans l’Hérault, et projette à l’horizon 2023 :

  1. 10 nouvelles embauches
  2. 10 000 licences installées
  3. un CA de 1500 k€

En synthèse, quelques chiffres et exemples concrets

2018, création d’EMITY

700 licences installées depuis la création (2019)

9,90 € H.T., le prix mini pour utiliser la plateforme de gestion de contenu conçue et développée par EMITY. Le player, programmé, est commercialisé à 279 €.

__ : nombre de kilomètres qui séparent le communicant de l’écran sur lequel il projette son message (PP NN, SOCIETE, basé à VILLE, diffuse ses messages jusqu’à ____)

L’ardoise digitale

Le restaurateur met à jour quotidiennement son menu, il le diffuse instantanément et simultanément sur les écrans de son restaurant et sur le web (site internet, réseaux sociaux).

Dans les commerces

Pour diminuer la sensation d’attente, informez des offres promotionnelles. Et demain, une borne interactive pourrait diffuser automatiquement, grâce à la reconnaissance faciale, un message adapté à la personne qui l’utilise.

La communication en entreprise

Dans les espaces d’accueil, les visiteurs visualisent la présentation de la société, son actualité.

Dans les espaces réservés aux collaborateurs, les messages de communication interne sont portés à la connaissance de chacun en fonction de sa disponibilité. A l’entrée des salles de réunion, une tablette donne accès aux plannings, la possibilité de réserver un créneau.

L’ascenseur connecté

L’écran, installé sur le palier, diffuse les informations aux résidents (réunions de syndic, fête des voisins…), la météo, le trafic, les horaires des transports en commun (train, bus…). Le système embarqué, connecté, analyse le fonctionnement de l’ascenseur, transmet ces informations à distance et aide ainsi les équipes de maintenance à optimiser leur circuit d’intervention et d’anticiper les éventuelles pannes.

Et demain, cet écran, mis à la disposition des résidents, pourrait constituer, pourquoi pas, un mini réseau social à l’échelle de l’immeuble…